La sodomie

Pourquoi tant d’hommes aiment-ils la sodomie ?

Parfois les femmes s’interrogent. La sodomie est-elle plus agréable pour lui que la pénétration vaginale ? Qu’a-t’il en tête quand il me le fait ? Des tas de questions.

Je ne pense pas que la sodomie soit physiquement meilleure en sensations que la pénétration vaginale, ce sont deux choses différentes. Voici une piste de réflexions qui peuvent être à la source du fantasme de nombreux hommes sur cette pratique :

  • Une envie de varier les plaisirs : La bouche, le vagin, l’anus… L’envie de sodomie peut venir d’une simple envie de variété.
  • Un orifice plus étroit : Indéniablement, au début de la pénétration anale, la sensation d’être très serré est agréable.
  • Une possession entière de sa partenaire : De toutes les pénétrations, la sodomie est sans doute la plus intime, de part la sensation pour la femme et la possibilité de faire mal. La femme se sent vraiment prise et les deux partenaires aiment ça.
  • Un tabou : la sodomie, bien que pratique ancestrale, a régulièrement été interdite par les religions et certains états, comme aux États-Unis par exemple. Franchir un tabou se révèle parfois extrêmement excitant.
  • Une envie de dominer : « Va te faire enculer ! » et des tas d’insultes du genre. La sodomie a une image péjorative qui ajoute à l’excitation. Beaucoup d’hommes se sentent très dominants lorsqu’ils sodomisent et aiment voir leur partenaire ainsi.
  • Donner du plaisir : l’anus est une zone érogène et les partenaires attentifs au plaisir féminin le savent. Donc les bons amants savent aussi quand initier leur partenaire à la sodomie.
  • Un moyen de contraception : On ne peut pas le nier ! Des hommes un peu méfiants peuvent opter pour cette finition.

Pourquoi certaines femmes adorent la sodomie ?

Eh bien, on pourrait pratiquement inverser chaque point cité plus haut. Mais pour ceux et celles qui l’ignoreraient, il existe de nombreuses femmes – bien plus nombreuses qu’on ne pourrait le soupçonner – qui adorent la sodomie. Il y en a de nombreuses également qui détestent (le plus souvent car elles ont mal été initiées à cette pratique, ou à cause de préjugés qui, parfois, n’ont pas à être discutés), mais celles qui adorent existent bel et bien. L’anus est une zone érogène et la pénétration anale peut provoquer des orgasmes si elle est bien faite, et si possible avec une stimulation du clitoris.

Je me risquerai à une remarque personnelle : j’ai remarqué que les femmes avec des fesses un peu dodues aiment globalement plus fréquemment la sodomie que d’autres. Il n’y a là rien de scientifique, mais c’est mon observation. Et je ne dis pas que toutes les femmes maigres détestent la sodomie, absolument pas, mais c’est une tendance que j’ai observé : les femmes avec des fesses charnues me paraissent plus prédisposées que les autres à adorer la sodomie.

Dans cet article, je me suis surtout attardé sur les raisons qui font qu’un homme ou une femmes adorent pratiquer la sodomie. Plus tard, je donnerai des modes-d’emploi pour que la sodomie se passe le mieux possible. Si vous rencontrez des difficultés à pratiquer la sodomie (douleur, appréhension) et que vous voulez essayer, ou si c’est votre partenaire qui a un problème, vous pouvez me demander des conseils en direct sur snapchat : ajoutez lecoach07 sur snap et je vous réponds gratuitement en live.