Le Candaulisme

Qu’est-ce que le candaulisme ?

Le candaulisme est à différencier de l’échangisme, du côte-à-côtisme ou d’autres pratiques libertines de sexe groupé. Il s’agit en fait pour un mari ou un concubin d’assister à une séance sexuelle de sa femme avec un autre homme, ami ou étranger. Le candauliste observe la scène de façon généralement passive, dans la même pièce que les deux amants ou bien il se contente de regarder un film après coup ou d’écouter le récit de sa femme.

Pourquoi certains hommes deviennent-ils candaulistes ?

Force est de constater que le candaulisme est une pratique de plus en plus courante dans notre société actuelle. De plus en plus de couples essayent. Et si, auparavant, l’essentiel de ces couples libertins pratiquaient l’échangisme – l’homme couchait donc lui aussi avec une femme en couple – de plus en plus d’hommes fantasment de voir uniquement leur femme avoir une relation avec un homme viril, sans eux-mêmes faire l’amour avec une autre.

Je pense que le profil le plus courant du couple candauliste est un couple ensemble depuis des années. Il est rare de voir des candaulistes en couple depuis 6 mois. Généralement, il s’agit d’un couple établi depuis au moins trois ans, voire beaucoup plus. Alors quelles pourraient être les raisons qui font évoluer ces hommes d’un désir farouche de monogamie exclusive à une envie de voir au contraire leur femme livrée à un autre homme ? J’en vois plusieurs…

  • Une certaine monotonie sans doute, au bout de toutes ces années. Une envie d’essayer autre chose, sans tromper sa femme.
  • Les hommes ont un plaisir visuel, plus que les femmes qui préfèrent les paroles. Les hommes se masturbent presque tous devant des films X et voir sa femme avec un autre revient à voir un gigantesque porno en live.
  • Se rassurer et se faire peur en même temps : un homme qui couche avec une femme depuis dix ans la connait par coeur. Elle peut encore l’exciter énormément mais il ne la regarde plus avec la fraicheur du premier jour. Donc voir un autre homme très excité par sa femme peut être flatteur pour le candauliste. Il se dit qu’elle est belle, qu’elle suscite le désir. Et il peut avoir peur également, peur de la perdre… Jouer à se faire peur est un grand stimulant.
  • La voir avec un homme plus viril : certains hommes aiment avoir un rôle soumis et observer un homme plus viril qu’eux prendre leur femme. Mais il ne s’agit pas d’une généralité car certains candaulistes se sentent dominants au contraire et tiennent à tout organiser. Il y a aussi des bi-sexuels, mais là non plus ce n’est pas le cas de tous les candaulistes.
  • Voir sa femme d’un autre point de vue. Le plaisir visuel s’apparente à celui de placer des miroirs dans la chambre et la voir sous d’autres angles. Et la voir faire des choses hards, aussi et surtout. Voir son comportement avec un autre. Sera-t’elle pareille ou différente avec lui ?
  • Assister à son plaisir sexuel, de façon admirative et béate.
  • Assister à son avilissement au contraire (mais consenti ! Attention !) avec un homme qui aura moins de scrupules que son époux.

Avant de le faire, nombre de femmes ne comprennent pas vraiment l’envie de leur mari (supposé jaloux, par nature, pusqu’il l’aime) de les regarder ainsi livrées à un autre et sans compensation. Ou bien elles ont peur qu’il leur en veuille après – ce qui peut arriver en effet. Il est donc nécessaire de bien y réfléchir et d’en parler ensemble en échangeant. Si tout le monde ressent cette envie, l’expérience peut être formidable – je conseille au passage de le faire avec un étranger plutôt qu’avec un ami. D’autres articles viendront sur le libertinage sous toutes ses formes. En attendant, si vous avez des questions précises pour communiquer cette envie à votre femme ou si des femmes veulent en parler pour plus d’infos, je réponds gratuitement et en direct sur snapchat : lecoach07

Partagez l’article s’il vous a intéressé.

Et consultez la page de l’apéro-pipe, une nouvelle tendance des candaulistes débutants.