Comment soulager les troubles de la prostate ?

Troubles de la prostate

La prostate est une glande masculine du système reproducteur. Pour certains, un trouble de la prostate devient une source d’embarras, à tel point que les symptômes de quelque problème sont parfois négligés.

Pourtant, la prostate n’est pas simplement une glande de l’appareil sexuel, elle exerce un effet indirect sur la fonction urinaire. Le bon fonctionnement de ce dernier est fondamental pour la vie de tout être vivant. Il existe cependant des remèdes naturels qui peuvent aider à traiter divers troubles de la prostate.

Les causes d’une affection

Les affections les plus légères peuvent dépendre de différents facteurs : la pratique de certains sports comme le vélo pendant trop d’heures par jour, les fluctuations de température, des pantalons trop serrés à l’entrejambe, une position assise trop longue. De mauvaises habitudes alimentaires, telles qu’une consommation excessive d’alcool ou d’aliments épicés, peuvent également perturber le bon fonctionnement du système urinaire et reproductif de l’homme.

Les symptômes des troubles de la prostate peuvent être détectés en vieillissant : cela commence par des douleurs dans la région du périnée, des difficultés à uriner, un sommeil interrompu fréquemment, puis se manifeste la fièvre, des frissons, des maux de dos, du sang dans les urines et dans le pire des cas, des érections molles. Une autre vie est cependant possible en utilisant certains traitements comme le souligne www.laboratoire-naturoscience.fr.

Les différents traitements naturels

La protéine de soja semble jouer un rôle protecteur dans le développement du cancer de la prostate, de même que le lycopène dans les tomates. Plus généralement, la santé de la prostate est garantie par un régime alimentaire et une alimentation riche en légumes et en fruits ; il est utile de rétablir l’équilibre alcalin.

Il est préférable de modérer les graisses saturées, les snacks, les sucreries, la viande rouge et les aliments frits. La consommation constante de graines de courge a une action positive sur le tonus musculaire de la vessie. Elle contribue par ailleurs à la prévention des affections associées à l’hypertrophie de la prostate et se révèle la plupart du temps efficace dans le cadre de la lutte contre les troubles du système urinaire. Grâce à son action antiphlogistique, l’épilobe intervient aussi dans le traitement de l’hyperplasie bénigne de la prostate et, en général, améliore le système urinaire. L’intégration avec le zinc, le sélénium et d’autres antioxydants peut être utile.

On peut également consommer des compléments alimentaires. Certains d’entre eux contribuent à une évolution du confort urinaire et évitent les gênes comme les réveils fréquents (la nycturie) durant la nuit.

Les bonnes habitudes à avoir pour prévenir les troubles

Enfin, pour une « prostate saine » et éviter d’uriner plusieurs fois par nuit, la prévention commence à la table : tous les aliments considérés comme aphrodisiaques sont à proscrire. En réalité, ils contribuent à enflammer la zone. Il faut donc modérer la consommation de :

  • piment,

  • bière,

  • saucisses,

  • épices,

  • poivre,

  • graisses saturées (qui proviennent de la viande rouge grillée, du fromage et de la friture),

  • spiritueux,

  • café

  • crustacés

Et surtout, il faut boire beaucoup d’eau.

Certains malades ont également recours au yoga et à la médecine chinoise pour soulager les gênes. Avant de commencer ces alternatives, il est important de consulter l’avis d’un spécialiste.

Les conseils donnés dans cet article peuvent aider à soulager la douleur ou la congestion, mais ne doivent pas être considérés comme le seul remède. Le rôle de l’andrologue — et dans le pire des cas de l’oncologue — se révèle crucial.

Casser la routine et surprendre sa femme avec une nuit d’amour mémorable
Orgasme : comment l’atteindre sans partenaire ?