Tout savoir sur les zones érogènes féminines

Connaître le corps de sa partenaire est une chose essentielle pour pouvoir lui procurer du plaisir sans limites pendant l’amour. Dans cette logique, il est essentiel d’identifier les zones érogènes féminines. Ce sont en effet les endroits de son corps à partir desquels l’homme pourra faire monter le plaisir jusqu’à atteindre l’orgasme.

Pourquoi connaître les zones érogènes du corps de la femme ?

Des hommes pensent que le plaisir au lit se résume au coït et à l’éjaculation masculine. Des tels raisonnements sont empreints d’égoïsme et ne tiennent pas compte du plaisir au féminin. Un homme qui aime sa partenaire sait que le plaisir chez la femme doit monter en flèche jusqu’à l’orgasme sinon, elle ne ressent aucun plaisir pendant l’amour, La stimulation de chaque zone érogène féminine s’impose pendant les préliminaires. Il va s’en dire que l’homme aura à connaître ces zones permettant des sensations de plaisir de plus en plus intenses au rythme des caresses et stimulations.

Quelles sont les zones érogènes du corps féminin ?

Chaque zone érogène féminine permet différents degrés de sensation de plaisir. Concrètement, il y a des zones érogènes plus sensibles que d’autres en matière de niveau d’excitation sexuelle. Les zones les moins sensibles sont l’épiderme, les zones du visage, les mains et les pieds. Les endroits moyennement sensibles incluent les creux du corps dont les aisselles et les creux poplité. Toujours pour ces zones modérément sensibles, il y a les oreilles, le cou, le ventre et les cuisses. La zone buccale et la langue sont encore des zones érogènes à considérer pendant les préliminaires. Enfin, il y a les zones érogènes qui sont très sensibles et qui doivent être stimulées avec un certain savoir-faire. Ce son notamment les seins, le pubis, le clitoris, et l’anus.

Comment faire monter le plaisir chez la femme par les zones érogènes

Connaître chaque zone érogène féminine, notamment les classiques, sont une chose. Savoir les stimuler en est une autre. Pendant l’amour, précisément lors des préliminaires, il faudra commencer par stimuler les zones les moins sensibles. Cela se traduit par des effleurements de la peau, des caresses au niveau du visage… Il faudra ensuite s’attaquer aux zones modérément sensibles en embrassant langoureusement sa partenaire, en faisant tournoyer sa langue dans ses oreilles, en embrassant son cou, en caressant les creux du corps… Les zones sensibles sont à stimuler en dernier lieu. La stimulation se fait tout en douceur et peut être de plus en plus rapide en fonction des gémissements et respirations de la femme. La pénétration n’a lieu que lorsque la lubrification vaginale est importante et que l’excitation intense. Avec un homme maîtrisant des telles démarches en amour, la femme pourra expérimenter des orgasmes et jouissances à répétition.

Orgasme : comment l’atteindre sans partenaire ?
Comment faire une fellation ?